Tout savoir sur la couche lavable

Tout sur les couches lavables

4340 couches, c’est ce que l’on utilise jusqu’aux 3 ans d’un enfant. Ça donne le tournis ! Et les couches lavables sont souvent vantées comme la solution parfaite pour le popotin de votre crevette et la planète. 🌎
Alors on vous explique tout pour vous aider à y voir plus clair ! 🤓

💡💡💡 Pas envie / pas le temps de lire tout l’article ? Voilà un résumé rapide :  économique à long terme, respectueuse de l’environnement et de votre bébé, la couche lavable a tout bon ! Il existe 2 types de couches et 2 types de tailles, et surtout : on vous suggère la possibilité de combiner couches lavables et couches jetables au quotidien. 💡💡💡

Comment ça marche ?

Qui dit couche lavable dit épingles à nourrice et langes ? Heureusement, ce bon vieux temps est loin derrière nous ! 😅  Les couches lavables se présentent sous la forme d’une culotte imperméable à scratch ou à pressions et d’une partie absorbante parfois amovible, appelée insert.
Ça c’est la base.
Ensuite, on distingue 2 types de couches lavables :

  • Les couches lavables tout-en-un, TE1

Elles doivent être entièrement lavées à chaque change : la partie absorbante est cousue à la partie imperméable.

Le + : elles sont prêtes à l’emploi et s’utilisent comme des couches jetables.

Le – : le temps de séchage peut être un peu long puisque la couche doit être intégralement nettoyée, et qu’on évite le sèche-linge pour préserver la partie imperméable de la couche.

  • Les couches lavables tout-en-deux, TE2

Les TE2 ont un insert amovible, ce qui permet de mettre uniquement cette partie au lavage. Si le reste de la couche a besoin d’être nettoyé (Oups la fuite !), alors tout y passe. Les inserts peuvent être lavables ou jetables, pratique quand on est en vadrouille.

Le + : la culotte peut être immédiatement réutilisée 2 à 3 fois de suite, il suffit de changer l’insert.

Le – : un peu plus de manipulations à prévoir par rapport à la TE1, mais le coup de main est pris après quelques changes.

Et pour les accessoires bonus, on peut ajouter un voile de protection par-dessus l’insert. Cela apporte du confort pour le petit derrière de votre bébé, et cela permettra de vider le contenu de la couche en un claquement de doigts.

Et pour la nuit, on peut ajouter une partie absorbante supplémentaire pour éviter les grosses fuites.

Comment stocker les couches sales en attendant la prochaine machine ?

Odeurs et stockage des couches sales, voilà qui peut être un frein pour vous lancer dans l’aventure…mais vous allez voir que l’entretien des couches est aussi simple que celui de votre linge sale.

Si la couche ne contient pas que du pipi (💩), il faut bien sûr la vider aux toilettes avec le voile de protection. Si vous n’ utilisez pas de voile de protection, videz la couche puis nettoyez-la sous un jet d’eau froide.

Pour les stocker en attendant la prochaine machine, vous pouvez les placer dans un seau avec couvercle ou dans un sac imperméable pouvant se fermer. 💡 💡💡 Petite astuce anti-bactérienne et anti-odeurs, mettre quelques gouttes d’huile essentielle sur une lingette au fond du seau ou du sac.

Le panier de linge sale déborde ? Hop, on peut tout mettre à laver (si si, c’est possible de tout mélanger, mais c’est vous qui voyez si ça vous gène 😉 )

Quelle taille acheter ?

Si vous souhaitez utiliser les couches lavables dès la naissance, choisissez des couches lavables adaptées aux nouveau-nés qui seront bien ajustées à leur petit gabarit.

Autrement, à partir de 2 mois et jusqu’à l’apprentissage de la propreté, 2 systèmes de taille existent : 

  • Les couches évolutives / à taille unique

Elles s’adaptent à la taille de l’enfant grâce à un système évolutif de scratch et de boutons pression. Pratique, elles durent jusqu’au moment où votre bébé deviendra propre.

Le + : elles font faire des économies : vous n’avez qu’un seul investissement à prévoir.

Les – : elles peuvent être imposantes façon gros popotin 🍑 pour un tout petit bébé. Et comme elles seront utilisées plus longtemps, elles ne seront certainement plus réutilisables pour un deuxième bébé.

  • Les couches à tailles fixes

Les couches se déclinent en plusieurs tailles et s’adaptent à la taille et au poids de votre bébé. Quand il grandit, on passe à la taille au-dessus, comme pour les vêtements.

Le + : les couches sont bien adaptées à la taille de votre bébé, ce qui diminue les risques de fuite (même s’il y en aura toujours quel que soit le choix de la couche, hein ?)

Les – : puisque votre bébé va grandir, il faudra acheter un lot de chaque taille, ce qui peut être coûteux. En revanche, comme elles seront portées moins longtemps, elles peuvent être réutilisées pour un 2ème enfant.

Combien on en achète, et combien ça coûte ?

Pour 8 à 10 changes par jour et un lavage tous les 2 jours, on vous recommande :

  • Pour la TE1 : 16 à 20 couches 
  • Pour la TE2 : 8 à 10 couches puisque la couche se réutilise plusieurs fois de suite, et 16 à 20 inserts

Vous êtes prêts ? On sort la calculatrice ! 🧮

En moyenne, une couche lavable coûte 30€ et une couche jetable 30 centimes.

  • Couches jetables : 4340 couches x 0,3€ = 1300€
  • Couches lavables TE1 : 20 couches x 30€ = 600€
  • Couches lavables TE2 : 10 couches x 30€ + 20 inserts x 15€ = 600€

La couche lavable est donc un investissement important au démarrage, on ne dira pas le contraire ! Mais sur le long terme, votre portefeuille et la planète vous remercieront.

Des conseils pour débuter ?

On vous conseille de faire un essai avant de vous lancer et d’acheter toute la panoplie.
Il existe plusieurs solutions pour démarrer à petits pas ✌️

Vous pouvez très bien démarrer tout doucement avec une couche de bain 💦, barboter avec votre bambin à la piscine ou à la mer et voir comment vous prenez cette affaire en mains.
Sinon, les marques proposent souvent des packs découverte avec 2 à 4 couches. Le bon format pour voir si ça vous convient.
Et si vous n’y voyez pas de frein, des services de location permettent de tester avant de vous jeter dans le grand bain.

Nos marques chouchous ?

Sans trop hésiter : les marques Hamac et Cadaence.

Deux marques françaises 🇫🇷 et de qualité, qui proposent de jolies couches lavables tout en ayant une production responsable et respectueuse de l’environnement. On dit oui !

En attendant, peu importe que vous choisissiez les couches lavables, jetables ou les deux, vous aurez besoin de ces essentiels pour prendre soin des petites fesses de votre bébé :

Et surtout, le plus important pour la fin : vous n’êtes pas obligés de choisir entre la team 100% jetable ou la team 100% lavable : faire le pas avec quelques couches lavables et le reste jetable sera toujours ça de pris pour la planète et votre bébé. Chacun son rythme.

Alors, vous êtes prêts ? 🤗 

La team Nidz

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *