S’équiper : la checklist des essentiels 1/3

« Et c’est utile, un stérilisateur ? » « Le liniment ? jamais entendu parler ! » « Mais comment on choisit un lit de bébé ?»

Vous allez avoir un enfant ? Félicitations, joie et cotillons ! Il va donc bientôt falloir penser à vous équiper, passer des heures à étudier des listes interminables, plonger la tête dans les comparateurs, et essayer de déchiffrer les articles de spécialistes…sans finalement arriver à différencier ce qui est vraiment utile de ce qui relève plutôt du “petit bonus”.

Alors parce que vous avez mieux à faire (comme profiter du calme avant la tempête ou de boire des virgin mojitos en terrasse), Nidz vous a préparé une liste aux petits oignons : voici selon nous les indispensables de l’équipement à prévoir avant la naissance de votre enfant.

Le reste, ça peut éventuellement attendre !

Le mini-minimum 

Alors, regardons tout ça de plus près :

– Lit + matelas

Le sommeil, c’est la clé ! Le lit à barreaux est selon nous le choix le plus pratique et le plus évolutif : il peut durer jusqu’aux 3 ans de votre bébé.

Pour plus de conseils à ce sujet, jetez un oeil à notre article dédié au choix du lit de votre bébé.

– Gigoteuse 

Ou turbulette (on adore ce nom !). Vous voyez, c’est cette espèce de sac de couchage utilisé pendant les premiers mois, puisque les draps ou couettes sont déconseillés à cause du risque d’étouffement.

Deux critères pour la choisir : la taille (60-70 cm de long suffisent pour les 6 premiers mois) et l’indice de chaleur ou TOG (qui varie de 0,5 pour l’été à 3 pour l’hiver). 

Chez Nidz, on vous conseille les gigoteuses qui s’ouvrent complètement (devant ou sur le côté), bien plus pratiques que celles qui doivent s’enfiler par le haut.

Et c’est mieux d’en avoir deux: une de secours quand l’autre est au sale…

45,00 
45,00 
75,00 

Nordic Coast Company

Gigoteuse bleu-gris, 0-3 mois

65,00 

Nordic Coast Company

Gigoteuse rayures roses, 0-3 mois

65,00 
75,00 
65,00 

Nordic Coast Company

Gigoteuse vieux rose, 0-3 mois

65,00 

Ensuite, il va bien falloir habiller votre bébé (oui oui, même Mowgli porte un slip).

– Pyjamas et bodies

Au début, cela se résume à des pyjamas-grenouillères et des bodies.

Petit conseil : pour éviter de trop manipuler votre bébé au moment de la changer, choisissez des bodies « cache-cœur » que l’on n’enfile pas par la tête, et des pyjamas qui s’ouvrent jusqu’en haut. 

Comme le résume bien Sylvain, papa d’Olivia et Marceau : « Bodys et pyjamas à fermeture éclair ! Ou en tout cas, avec pas trop de boutons sinon c’est galère !  » (et ça rime)

Et surtout : pas besoin d’en prévoir des dizaines, votre bébé va vite grandir !

Ah oui ! Privilégiez la taille 1 mois (le 0 mois ne servira quasiment pas, ou vraiment très peu) .

– Bonnet et chaussettes de naissance

Un nourrisson ne régule pas encore sa température, alors pour l’aider à se réchauffer, on lui met un bonnet et des chaussettes (et on le couvre de bisous).

85,00 

Et les nourrissons se griffent involontairement le visage, donc on leur met aussi parfois des moufles. Moins indispensable que le bonnet, mais comme ça vous savez.

– Couches

Lavables ou pas, ça c’est vous qui voyez.
Mais dans le doute, optez pour la taille 2 (de 3 kg à 5/6 kg) : certains nourrissons ne passent pas du tout par la case « taille 1 ».

– Savon ou gel lavant pour le bain

La règle d’or : le plus simple possible. Et vous verrez, les tout premiers jours, les sage-femmes recommandent souvent de ne laver votre bébé qu’à l’eau tiède, sans aucun produit.

– Table et matelas à langer

Bonne nouvelle : vous allez changer votre bébé plusieurs fois par jour (environ 6 fois) et pendant plusieurs années !

Que vous la placiez dans la salle de bain ou dans la chambre, choisissez-la suffisamment haute et avec des rangements intégrés pour que le coton et le liniment soient toujours à portée de main.

– Bavoirs ou langes

Indispensables dès le début, les langes vous seront bien utiles !

Ils seront un peu votre couteau suisse : ils peuvent faire office de bavoir, de couverture légère ou de pare-soleil en été, de protection de matelas à langer, ou même de doudou.

On vous conseille d’en prévoir plusieurs, dont un assez grand (1m x1m) pour allaiter tranquillement  ou pour emmailloter votre bébé afin de faciliter son endormissement.

Si vous optez pour un bavoir, choisissez-le en coton ou en éponge au début, plus doux. Ceux en plastique sont plutôt recommandés pour plus tard, quand ils devront protéger des tâches de purée de carottes !

10,00 
10,00 

Le Petit Lucas du Tertre

Bavoir Jaguars

18,00 

Le Petit Lucas du Tertre

Bavoir Hibiscus

18,00 

Carotte & Cie

Bavoir Ourson

17,00 

Petit conseil d’Olivier, papa de Rose : « Le mieux c’est un bavoir en coton, de grande taille…et avec un tour de cou pas trop large sinon ça coule ! « 

– Biberon

La règle d’or : c’est le bébé qui choisit le biberon, c’est-à-dire que tous les biberons ne conviennent pas à tous les bébés. Donc n’investissez pas dans une panoplie de biberons avant la naissance de votre enfant : attendez d’avoir identifié quel(s) modèle(s) lui conviennent.

On vous conseille d’opter directement pour de « grands » biberons d’au moins 240mL, vous n’aurez qu’à changer les tétines au fur et à mesure que votre enfant grandit.

En tout cas, qu’ils soient en verre ou en plastique, vérifiez qu’ils sont bien garantis sans BPA et BPS.

Même si vous comptez allaiter, prévoyez un biberon au cas-où. Histoire de ne pas partir en mission à la pharmacie de garde un dimanche soir de jour férié 🙂

– Soutien-gorge de grossesse/d’allaitement

Qu’il soit de forme brassière ou soutien-gorge, le but, c’est qu’il puisse se détacher et s’attacher d’une seule main (OP-TI-MI-SA-TION du temps et de son énergie). Ils peuvent se porter avant l’accouchement, quand vos soutiens-gorge sont tous devenus trop petits.

– Siège-auto

Dès la naissance, il faut un siège-auto adapté à la corpulence du bébé, même pour de courts trajets (y compris celui pour rentrer de la maternité).

Et le plus pratique selon nous, c’est celui que l’on appelle « coque auto » ou « cosy », qui s’adapte sur la poussette (il faut juste vérifier la compatibilité de l’un et l’autre avant l’achat). 

Hélène, maman de Lalla : « Si le siège-auto peut s’adapter à la poussette c’est le mieux ! Ça facilite bien des trajets, lorsqu’on doit combiner taxi et train par exemple. Ça permet de faire rouler le siège-auto avec le bébé dedans, plutôt que de les porter. »

Pour vous aider à vous repérer lors de l’achat : ce genre de siège-auto appartient au groupe « 0+ », cela signifie qu’il peut servir dès la naissance et jusqu’à 13 kg de votre bébé.

Nous vous déconseillons d’acheter un siège auto d’occasion : c’est comme un casque de moto, s’il a déjà subi un choc il ne protège plus vraiment.

En tout cas, vérifiez que le siège auto réponde bien aux normes R44/04 ou i-Size, normalement c’est obligatoire pour tous les sièges autos mis sur le marché en France.

En attendant notre article dédié à ce sujet, vous pouvez jeter un œil à ce site dédié à la sécurité en voiture avec un enfant : voir le site de Sécurange.

– Echarpe de portage ou porte-bébé

Ils vous permettront de vous balader dès la naissance, sans vous encombrer avec une poussette.

  • L’écharpe de portage, c’est cette longue  bande de tissu solide permettant de porter les enfants, grâce à un système de noeuds.

C’est le moyen le plus naturel, mais elle n’est pas toujours évidente à installer et parfois les nœuds sont un vrai casse-tête. (D’ailleurs, mieux vaut participer à un atelier de portage pour apprendre à les effectuer).

Plus simple et moins technique : les écharpes dites « Sling » avec un anneau et sans nœuds ! Chez Nidz, c’est ce que l’on recommande, pour zéro stress et zéro prise de tête.

  • Du côté des porte-bébé, l’installation est très facile car il suffit d’enfiler/clipser les bretelles.

En revanche, le porte-bébé est plus encombrant, et certains modèles ne sont pas adaptés à un nourrisson.

Si vous voulez creuser ce sujet, allez jeter un oeil à notre article dédié au choix d’un moyen de portage.

Voilà.

Maintenant que vous êtes (à peu près) au clair sur ce dont vous avez besoin, Nidz sera ravi de vous aider à vous équiper efficacement 😉

La team Nidz

2 Commentaires sur “S’équiper : la checklist des essentiels 1/3

  1. Pingback: Article Madame Figaro - Nidz, les essentiels pour l’arrivée de bébé en toute tranquillité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *